Suite

6 juin
Après une nuit très calme, nous allons visiter le monastère de San Juan Del Duero. Pour les retraités , c’est gratuit. Nous admirons le travail d’orfèvre de ces arcs en pierre entrelacés de différents styles : Roman et Islamique

SAn Ruan De Duero


Tout près une église. Pour 2 € par personne nous visitons le cloître. Drôle de pays où la visite des musées est gratuite, celle des églises payante.

A 9 km environ, se trouve l’ancienne Soria, avec les ruines Celtes, Ibériques et Romaines de Numancia .Le siège de la ville a duré 20 ans. Comme les Romains n’ont pu vaincre, ils ont brulé la ville et les habitants !!
N 41°48’35 W 2°26’38’’.

Numencia


Nuit au camping Fuente de la Téja. N 41°44’45 W2°29’03
Pour 2 € par personne, un taxi nous amènera en ville visiter la vieille ville, son parc et ses places.


Anciennement la ville était gérée par 12 propriétaires terriens. Ceux-ci se réunissaient chaque année pour définir les diverses taxes que les habitants avaient à payer .
7 juin
Ce matin, lever tôt car nous avons pas mal de visites à faire : le vieux et superbe village de Calatañazor et une magnifique vue sur la plaine cultivée, mélange de couleurs diverses, du rouge de la terre au vert des champs.

Caltanazor
Caltanazor

 


Un peu plus loin, déjeuner sur une aire de pique-nique . Manuel profite de l’espace pour nous faire une paella à la viande.
Arrêt avant Muriel de la Fuenté pour admirer des Genévriers centenaires dont on tire l’encens.
Après une marche d’un quart d’heure, visite de la fontaine. A la casa d’information nous remarquons un système de canaux et de bassins permettant l’élevage des truites.
Nous poussons une pointe à Ucéro pour visiter le Canyon Del Rio Lobos, ses falaises, ses vautours, sa grotte et ses gravures rupestres et l’Ermitage de Saint Bartholomé. 1/2 h de marche, nous sommes en condition.

Rio Lobos


El Burgo de Osma.
N41°35412-W3°04’22
Nuit sur le parking, près de la vielle ville. On mesure, à travers la riche décoration de la cathédrale, l’importance de la religion en Espagne. Les deux villes : Burgo et Osma ont été regroupées, l’une pauvre et l’autre riche.
Les rues tortueuses sont bordées de maisons anciennes de style médiéval. Nombreuses boutiques qui nous permettent de faire quelques achats.
Dans l’ancien hôpital restauré se trouve l’office de tourisme, cela nous permet d’avoir quelques documents en français sur la ville.
Nous sommes dans une région où le soleil brille en permanence, heureusement un vent du nord très froid amène un peu de fraîcheur.


8 juin
Comme tous les matins, le groupe est prêt une heure en avance, vers 9 h que nous prenons la direction de Pañalba de Castro où se trouvent les vestiges de la ville Romaine de Clunia. Nous arrivons tôt mais le site n’ouvre qu’à 11 h. Ici en Espagne rien n’est régulier pour les ouvertures et il vaut mieux se renseigner avant. Nous attendons en prenant quelques cafés.
Le site est immense. Une petite vidéo d’explication précède les 1h30 de visite. Le théâtre romain peut accueillir plus de 10.000 personnes. De n’importe quelle place on est proche de la scène. Nos Zéniths modernes ne permettent pas d’être aussi près des acteurs. Ce lieu accueille, depuis plus de 13 ans, le festival de théâtre Gréco-latin des jeunes.


Arrêt à Coroña del Condé sur la place près de la bascule pour le repas de midi. Dans ce village un avion perché sur la colline, près du château, témoigne de la reconnaissance pour Martin Aguilera, enfant du pays, qui fût le premier Espagnol à voler avec une machine volante de sa fabrication. Il avait conçu un engin pour surveiller ses moutons. Tout autour du château nous découvrons les portes de caves souterraines.
Nous promenant dans le village, vers le pont Romain, nous découvrons une aire de stationnement bien plus agréable que l’endroit où nous nous sommes restauré. Un fronton avec mur à gauche, une aire de jeux, endroit où à l’occasion on peut passer la nuit. La rencontre avec le sculpteur, personne à tout faire de la commune, nous permet d’avoir quelques explications sur l’homme du pays.
Notre halte du soir se fera à la Bodega Martin Berdugo, ravitaillement sur l’aire de camping-car d’Aranda de Duero. Visite de la vieille ville. Ce soir, place Mayor, dégustation gratuite de jambons (mois promotionnel des divers éleveurs de cochons). Mais nous sommes fatigués, aussi nous ne serons pas de la fête.


Aire N 41°40’06-W3°41’45


9 Juin
Avec l’office de tourisme, visite des caves souterraines. Les caves sont à 14 m de profondeur sous la ville. Elles ne servent maintenant qu'au visites touristiques.
Nous avons rendez-vous à la bodega Martin Berdugo à 11 h. Visite des vignes : elles s’étendent d’un seul tenant sur 87 hectares. Un goutte à goutte les irriguent car ici la pluie est très rare. Visite des chais et dégustation des diverses productions. Le vin de 18 mois élaboré en barrique a un goût exceptionnel, le degré est normal.
Repas sur place avec de l’agneau grillé, des saucisses, des oreilles de cochon, cuisson et repas préparé par le chargé de communication et son adjointe, danse endiablée de Daniel et Pierre pour remercier nos hotes.
http://www.facebook.com/photo.php?fbid=10150886981033543&set=a.10150886980893543.401733.39075103542&type=1
Nous prenons le temps de récupérer pour arriver à Pénãfiel où nous nous arrêtons sur le parking du château. A la tombée de la nuit nous assistons à un défilé de la « confrérie des bons mangeurs>>, les tambourins et les flammes des torches donnent une image touchante dans les lacets de la colline.

Penafield

Suite