Petite Promenade dans les Pyrénées Espagnoles du 1 er au 7 octobre 2011.


Balade entre la Catalogne et l’Aragon.

 

Voir ici la carte du trajet ainsi que le détail.

Nous désirions depuis longtemps faire visiter cette partie de l’Espagne à nos amis de Marseille. Nature sauvage, canyons profonds, sites merveilleux.

Toute la semaine nous avons vécu hors des sentiers battus, découverte de la nature en un lieu où l’escalade et le canyoning sont rois.
Dommage qu’en ce temps de sècheresse il y eut aussi peu d’eau.
Le soir, les étapes se sont faites soit en haut des cols ou sur des parkings libres de stations de ski.

Samedi 1 er octobre.
Départ, nous quittons le camping municipal de Fleury d’Aude qui nous a accueilli durant 15 jours .
Arrêt à Villefranche de Conflent afin de visiter cette ville fortifiée.

Villefranche de conflents


Plein d’eau à l’aire de Saillagousse. Impossible de se garer car le parking est occupé par les voitures. Direction la station de ski de fond de Puigmal qui sera notre étape de nuit. Si dans la journée le temps est chaud, le froid du matin m’oblige à mettre le chauffage. Nous sommes à environ 1800 m d’altitude.

Dimanche 2 octobre.
Bourg Madame, nous nous retrouvons avec nos amis. La grande file de voiture passant la frontière nous incite à rester sur place et attendre le lendemain pour notre balade. Nuit au calme près de l’aire de Pique nique.

Gorges d'organa

 

Lundi 3 octobre.
Plein de Gasoil à la frontière, moins 0.10 € par rapport à la France.
Nous profitons de la proximité de l’Andorre pour acquérir quelques parfums.
Nous prenons la l511( circuit vert sur le plan Michelin) afin de suivre les gorges d’ Organa.
Nuit au col de Faidella à 1250 m. La nuit chaude car de ce coté-ci des Pyrénées le soleil chauffe la montagne.

 

Mardi 4 octobre.
Toujours de superbes paysages.

 

tremp


Tremp, ville médiévale avec une aire de services. Nous profitons de cette escale technique pour visiter la ville. Nous mangeons près de lac Panta de San Antoni, derrière le tunnel. (Nuit possible).


Retour pour prendre la route C1311 puis la N230, La route est belle, nous suivons le lac jusqu’à Pont de Suer, immense ville tentaculaire qui ne nous incite pas à l’arrêt ( bien que par la suite lors de ce compte rendu , je me suis rendu compte que c'est une superbe ville, au prochain passage donc). Nous suivons ensuite la N260 au milieu de la foret. La nature ne s’est pas encore parée des ses couleurs d’automne, néanmoins les vues sont magnifiques.
Notre objectif est de visiter la station de Bénasque. Nous arrivons après la fermeture de la maison du Tourisme. Peu de choses à voir, de nombreuses constructions de chalets dans une ville construite en cercle. Nous décidons de chercher un lieu pour la nuit vers Cerla. Arrêt sur une petite esplanade afin de voir la ville d’en haut .
Nuit sur l’immense parking désert de Cerla. N 42°35’17’’- E 0°32’17’’.
A propos du stationnement des camping-cars en Espagne, on a le droit de stationner et de dormir dans son véhicule à condition que rien ne dépasse du véhicule et de ne pas sortir tables et chaise , ce qui serait considéré comme camping. Par contre rien ne vous empêche de manger sur une table de pique Nique (nombreuses ici) et même parfois on trouve des barbecues.

Valle de Bardagi

Mercredi 6 octobre.
N 260 et le rio Esera. La route est difficile car en réfection , le charme du paysage est toujours présent.
Arrêt à Graus, village Historique. A voir la place Mayor , ses colombages décorés de fresques , espositions d’un pressoir à huile. La maison du tourisme est fermée mais dans la cathédrale, une annexe nous donnes toutes les indications nécessaires. On nous recommande un bar à Tapas, ancienne battisse enfumée qui aurait pu servir de décors à un film du Far West.

bar a tapas
Graus


Les prix sont raisonnables et nous nous ‘empifrons’ de jambons à la tomate ( Rambon con tomate) , mini Tortillas ( omelette ), piquignos , Hanchois , avec la fabuleuse bière de Sarragosse, l’Embar.


Repus, nous continuons par la route A2277 vers Torreciudad .
Torreciudad, c’est un monastère (impressionnant) qui domine le barrage de Médiano.

torreciudad

 

Au loin, le barrage


Route N123, puis la N240 et l’A1229 vers Alquézar.

Alquezar


Alquézar , ancienne cité dominée pas un château fortifié dans lequel est implanté une cathédrale. Les rue aux maisons moyenâgeuses qui avancent dans les étroites et fraîches ruelles.
Comme il est interdit de stationner de nuit nous allons à Buerta, petit village typique. N42°08’29’’ E 0°02’24.Nous découvrirons le lendemain un espace agréable près d’un pont Romain, au calme.

Jeudi 7 octobre.
Route vers Rodellar, temple de l’escale et du canyonning.
Là aussi les paysages sont superbes . Que de choses ont changé depuis 15 ans. Maintenant un parking à l’entrée permet un stationnement correct avec WC. Un hotel , restaurant, alimentation avec connexion Wi Fi accueille les autres visiteurs.
Promenade dans les rues et visite (de loin) du Canyon très profond. Nous sommes dans l’espace protégé de la Sierra de Guara.
Il parait que dans ce canyon, baptisé le Rio de l’Oro, on y trouve des pépites d’or.

Au fil des ans , l'eau à creusé son passage, façonné des décorts somptueux et féériques.
Les vautours et autres rapaces tournoient au dessus de nos têtes dans un ballet tout en douceur.

près de Rodelar


Au retour on s’arrête sur un parking aménagé. Un technicien de l’équipement de l’Aragon, avec une voiture jaune bardé d’antennes, s’arrête, sort sa gamelle et son litre d’eau et déjeune près de nous.

Pont Romain


Nous reprenons l’A 2205 et nous stationnons sur un parking aménagé près de Lécina afin de nous balader vers le Rio Verro (rio vert). L’eau a creusé sont passage. Le lieu ressemble pas mal aux gorges du Verdon. Un couple d’aigles ( ?) tournoi dans le ciel à la recherche de nourritures pour les petits dans le nid que l’on devine dans une anfractuosité de rochers.


L’A 1604 et notre étape du soir se fera près de Lagarta avec vue sur le lac de Médiano et le couvent de Torreciudad.

 

Lagarta

 

Vendredi 8 ocotbre.

Passage par Biescas pour faire quelques courses.( Grand Parking).

 


Nous arrivons à Torla, point de départ pour visiter la vallée d’Ordessa. En cette période nous pouvons continuer vers le village suivant. Le syndicat d’initiative nous informe des diverses contraintes comme rouler à 30 km / h. Arrêt au parking obligatoire, il est interdit d’y passer la nuit.

 


Balade de 2 h environ afin de voir les cascades, dommage en cette période de sêcheresse , peu d’eau. Au loin nous voyons le Monté Perdito et ses impressionnantes falaises blanches.


Retour vers Ainsa pour passer la nuit sur le parking en terre, bercés par les dérapages (in) controlés de jeunes plus où moins avinés. J’ai hésité mais nous aurions du monter au parking de l’ancienne cité, plus calme.

Pont suspendu

Lieu dit Mirador de Jànovas sur la N260.

 

Samedi 9 Octobre.
Retour mais en montant vers Bielsa, un panneau lumineux nous indique que le tunnel est en réfection (cela arrive souvent), détour de 150 km pour passer par Vielha. La neige sur les sommets m’angoisse un peu car je n’ai pas de chaînes. En fait tout se passe bien.