L'Espagne du Nord et le Portugal par le bord de côte,
de San Sébastian à Freixo de Numao.



Rendez-vous est pris avec nos amis de Dijon et de Toulouse au camping d'Ascain le 9 Septembre.
Nous sommes 4 camping-cars, c'est un superbe convoi que nous formons :
Jean Jack, Jacqueline, Pierre, Annie, Michèle, Gérard; Mon épouse et moi-même.

La préparation du voyage a été minutieuse car nous ne voulons pas passer à travers de jolis endroits sur ce parcours prévu de 1400 km.

Internet, mes voyages précédents en Galice (2001) et La cote Cantabrique (1998), au Portugal, le guide Michelin , le guide du routard, autoroute express pour le trajet, Google Heard pour repérer certains endroits, les relevé GPS de Camping-car Info, de camping-car Portugal et de la PACA. Carte Michelin 990

Numéros Utiles : Lien Internet France Diplomatie : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/espagne_12242/index.html

Carte europenne d'assurance maladie (valable 1 an) , la demander par internet à www.ameli.fr

Sécours:112 -

Sécurité: pas de problèmes particuliers.
Téléphone pour la France 0033 puis 9 chiffres pas le 0 de la région, exemple 5 au lieu de 05.
Police National 091, Police Urbain 092
Pompiers 080, Samu 081


Pour le GPS Tomtom , intinéraire ( à copier dans le répertoire INT)

Pour les autres GPS ,lieux de visites et nuitées(N)

Les lieux de nuitées pour Tomtom.
La route pour Google Heart
Road-book
Carte
Pour ceux qui ont autoroute express 2002


Le premier soir, avant l'apéritif, Jean Jack nous équipe de CB.
Tout marche, c'est parfait.

10/9/08
Nous prenons 2 CC pour visiter St Jean de Luz.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Jean-de-Luz
La Cathédrale Saint Jean Baptiste (qui a servi de cadre au mariage de Louis XV et de l'infante) Le palais de l'infante, promenade dans la ville, La Baie.
Repas à midi au restaurant le Dauphin où nous dégustons une somptueuse poêlée du pêcheur.

SAint Jean de Luz



11/9/08

Direction San Sébastian par la côte. Je choisis d'aller au Mont Urgel afin de profiter de la merveilleuse vue sur la plage en coquille Saint Jacques. Maintenant le parking est payant, il est vrai que depuis 1998, et je m'en rendrais compte tout le long du voyage, pas mal de choses ont changé.

 

SAn Sébastian



Guernica. Symbole de la guerre d'Espagne où une bombe Allemande à rasé la ville. Magnifique édifice que la Casa de Juntas (parlement régional) et son plafond en verre peint.

 

Guernica


Le soir nous devons dormir sur l'aire de service de Berméo. Las, une fête locale occupe l'espace. Pas de camping dans le coin, nous rebroussons chemin afin de trouver un lieu pour la nuit. Le parking d'un ancien restaurant fera l'affaire car un peu éloigné de la route.

 

Photo de Jean Jack



12/9/08

La côte, merveilleuse défile sous nos roues. Au lieu d'aller a l'aire de service de Zorrozaure, dans Bilbao (43°25'23 -2°58'5) j'ai bien peur de perdre dans la ville un CC, nous allons au camping à Solpélana, placé à quelques encablures de la ligne de métro et d'accès facile.
L'après midi, avec les indications glanées au camping (la responsable parle français), sous une pluie battante, nous rejoignons le métro. Arrêt en ville pour visiter le musée Guggenheim. Structure moderne et exposition moderne il faut connaître pour aimer cet art.

Musée Guggenheim


Jacqueline propose de prendre le bus qui fait le tour de la ville. Nous découvrons une ville moderne où des efforts importants ont été faits pour rendre cette ancienne ville industrielle agréable. De vieux quartiers ont été rasés, d'autres modernisés. Il est tard, dommage nous ne pourrons pas visiter quelques vieux édifices et autres musées.

13/9/08

Les camping-cars sont garés dans l'herbe, en pente, près des sanitaires. En poussant les uns ou les autres nous arrivons à sortir de la boue sauf Gérard, heureusement un Hollandais, avec un 4x4, vient à notre rescousse.
Après avoir découvert les paysages de Laredo et Santoña, par la 634, nous entrons à l'intérieur des terres pour aller à Cabarceno. Parking agréable à l'aire de service. Nous trouvons le prix de la visite du zoo élevée, aussi on en profite pour visiter le village.
Le zoo est une ancienne mine de fer dans laquelle s'ébattent les bêtes fauves en liberté. Il se visite en véhicule.


14/9/08

Santiana del Mar, vieux village espagnol typique. Tous les parkings sont payants. L'église aussi mais comme nos contritions sont déjà faites on évite.


Comillas, parking facile à l'entrée de la ville. Nous visitons à pied et tournons pas mal en rond pour voir la maison de Gaudi qui est maintenant occupée par un restaurant. (La maison de Gaudi est une des rares constructions faites par le grand maitre en dehors de Barcelone).

El capricio


Nous arrivons assez tôt à San Vincente de la Barquera pour aller nous sustenter. Près de la plage un petit restau sympathique. Reçus comme des rois, sangria bien fraîche. On mange divinement.
L'après midi est consacré à la pêche pour certains, au bronzage pour d'autres.
Le soir un couple en camping-car Pilote se rapproche de nous pour quelques renseignements sur les aires. Ce sont de nouveaux camping-caristes. En reculant ils ont accroché leur camping-car, pas de stop, pas de clignotants. Jean Jack et Gérard, avec quelques vis les réparent. Pour ma part leur met sur le portable, les endroits où stationner en Espagne. Bien sur ils sont de tournée, apéritif sympathique au vin de Bordeaux..

15/9/08

Nous décidons de modifier notre itinéraire initial et de faire le tour des Picos de l'Europa par la n 621. De superbes défilés dont celui de l'Hermitage et de Los Bayots. Il nous manque du temps pour aller à Fuente De (téléphérique et parkings)à voir absolument dixit l'office de Tourisme Espagnol de Comillas. Nuit possible à Puerto de San Gloria avec une très belle vue .
Le soir, fatigués par l'attention permanente sur les routes étroites, nous nous posons à l'aire de Canga des Onis. Visite de la ville, de l'impressionnant pont Romain. On en profite pour acheter la boisson locale, le cidre.

Vue de Riano
Ganga de Onis



16/9/08

Le paysage est superbe. Les nuages chapeautent les sommets. On se croirait au temps des indiens avec les signaux de fumée.

Picos de l'Europa


Impossible de s'arrêter pour faire des photos sur le paysage de La Isla. Nous nous arrêtons à Luarca, vue imprenable sur le port du cimetière (prendre la route de moins de 3t5 par Barcia). La traversée du village est plus problématique. Jean Jack inaugure sont camping-car, un fourgon passant trop prês de lui, casse son rétroviseur.

luarca


Les caps succèdent aux anses
, les plages de sable fin, aux rochers. On se trompe parfois de route ou le village est trop étroit, il faut rebrousser chemin mais la bonne humeur du groupe gomme toute tension. Il faut dire aussi que les travaux permanents n'arrangent pas pour le repérage et les cartes ne sont pas nécessairement mises à jour.
A Ribadéo nous cherchons vainement une aire de services. Le hasard nous fait découvrir, à l'ouest de la ville, le parking de la plage des cathédrales. Le bord de côte est superbement aménage.
La mer à fabriqué des anses dans les rochers, d’où le nom, plage des cathédrales.

PLAGE DES Cathédrales



17/9/08

Les paysages du bord de côte sont toujours aussi beaux. Ce soir le groupe décide d'aller manger au restaurant à A Coroña
Nous voulons voir La Punta de la Estaca de Bares.

Porto Barres

 

Une erreur du copilote et nous voilà dans un village très pentu, les voitures sont garées un peu n'importe comment. Heureusement la population est sympathique, certains automobilistes montent sur le trottoir pour nous laisser passer
On se gare à l'entrée du village de Porto de Bares (heureusement) car il me semble qu'il sera difficile d'entrer. Très belle vue sur Vicedo.

Porto Barres


La route vers la ville, nous appréhendons un peu mais nous roulons très bien.
Par contre à A Coroña nous voulons aller vers l'aire de service, on se trompe, on est bloqué dans les rues étroites. Heureusement un sympathique Espagnol à moto nous demande si nous ne voulons pas aller à la tour d'Hercule. Pourquoi pas si on peut se parquer. Il nous dirige remarquablement. Qu'il soit ici remercié. Pour ceux qui veulent aller facilement dans cette ville, il est plus simple de suivre le bord de côte par le port. La tour d'Hercule est une tour romaine impressionnante.

A Corogna-Tram
A Corogna Tour hercule



Il est 15 h et nous voulons manger avant la fermeture des restaurants. Je choisis des Percébés, je ne sais pas ce que c'est. Genre de pattes d'animal marin très apprécié des Espagnols, pour ma part je n'ai pas aimé. Dans cette ville touristique, le prix des repas sont en concéquence.
Visite de la ville en tramway. Les vieux quartiers et la place de l'hôtel de ville, retour à pied par le centre.
La circulation se calme dans la nuit et nous dormons comme des loirs.



18/9/08
On sort de la ville par les grandes avenues et admirons au passage la merveilleuse baie de A Coroña.

Nous suivons la route verte vers Malpica de Bergantinos et Camarinas. Le paysage ne nous emballe pas (peut être sommes nous saturés de beaux paysages). Direction Saint Jacques de Compostelle.
Enfin, au camping j'ai une liaison WiFI.

Le bus est tout près pour visiter vieille ville. Nous trouvons moins d'animation que lors de notre dernier voyage il est vrai que c'était au mois d'Août.
Le soir nous croisons des amis rencontrés au Maroc et notre couple Landais du Pilote. Comme le monde est petit.

Saint JAcques de Compostelle



19/9/08
Au camping il n'est pas facile de faire nos vidanges aussi nous décidons d'aller à Bertamiras où il y a une aire de service. Elle est sur le parking du magasin Carrefour.
Passage par Noia pour aller à Finistère le but de tout Jacquaire.
La baie immense est impressionnante mais o combien de transformations, de constructions depuis 2001.

Finistere


Dans la baie beaucoup de centres d'élevage. A Finistère a disparu l'un des souliers en bronze qui marque la fin du voyage.

Kilometre Zero

Le parking, venté et en pente aussi nous choisissons de nous poser à Lira.
Je croyais que l'on pouvait pêcher, l'endroit est devenu une réserve.
J'amène les amis chez un marc
hand de coquillage tout proche.
Les uns achètent des crevettes ou des homards pour un prix défiant toute concurrence, d'autres choisissent de se baigner dans cette si agréable plage.
Le soir, sur l'aire de pique nique, apéritif géant aux fruits de mer.

Lira



20/9/08


Toujours en suivant le bord de côte, nous arrivons à O Grove où j'ai repéré une chapelle couverte de coquilles St Jacques. Direction le parking du port car il n'y a pas de camping à proximité.
On en profite pour prendre un bateau promenade qui nous balade entre les divers endroits d'élevage de moules ou de coquilles St Jacques. En même temps nous dégustons à profusion des moules et du vin blanc.
Visite de la ville avec le petit train. La chapelle de la Isla est une attraction, sans plus. Cet endroit est privé et gardé par des vigiles, impossible de passer avec un CC.
La nuit est bruyante surle parking du port en pleine ville.
En Galice , comme au Nord du Portugal , se trouvent les Espingueros, greniers à grain en pierre. De plus en plus une décoration touristique.

Espigueros


21/9/08

Un message électronique d'Alberto me conseille de passer par Baïona et d'aller à A Garda où se trouvent les meilleurs restaurants de fruits de mer de la côte.
Vigo, pilotage à la carte et… dans la ville nous tournons en rond. Il faut être très attentif car ce dimanche matin certaines voitures grillent les feux rouges à grande vitesse.
Je remets le GPS en route et enfin on retrouve le bord de mer.
Nous croisons des véhicules anciens que nous retrouverons sur le port.
Parking facile.
Il est 14h60 nous explorons tous les restaurants.
La patronne de l'un d'eux vient nous héler en Français. Super repas.
Pour digérer nous faisons un tour agréable dans la vieille ville. Quelques autochtones viennent parler avec nous en Français, beaucoup ont travaillé en France et sont revenus dans leur village à la retraite. Nous sommes agréablement surpris par la gentillesse des habitants.

A Garda



22/908
Réveillés tôt par les pêcheurs qui partent en petite barque relever leurs filets. Il parait qu'il y a une très belle vue du mont de A Garda, le brouillard matinal nous en empêche.
Pour traverser le Minho, au lieu de faire un détour par le pont, on choisi de prendre le transbordeur (Ferry) 5€50.
Nous avons besoins de victuailles aussi arrêt à l'Intermarché de Camina.
Viana do Castelo.
Le parking habituel des camping-cars étant occupé par un cirque nous trouvons enfin un terrain vague . De nombreux camping-car nous rejoignent. Je n'ai pas retrouvé le charme de cette ville moyenâgeuse, cela est peut être du au brouillard. Nous allons au syndicat d'initiative, la seule personne présente est occupée au téléphone pendant plus de ½ h avant de s'occuper de nous.

Chapelle a viana del CAstelo



23/9/08

Barcelos, capitale de l'emblème du Portugal, vieille ville très agréable. Direction centre historique. Il faut arriver tôt le matin pour pouvoir se garer.

Le coq de Barcelos C'est la capitale de la fabrication du coq , emblème du Portugal .
Un pélerin accusé de vol et sur le point d'être pendu , ne pouvant se défendre ,tente une ultime démarche auprès du juge .Celui -ci refuse de se laisser convaincre . Le pèlerin implore St Jacques et dit en montrant le coq rôti du juge qui faisait ripaille :"si je suis innonçent ce coq se lèvera et chantera" , ce qui se fit dans l'instant .Le juge accorda aussitôt la liberté au pèlerin.


Braga, ville qui a énormément grossi, nous passons car trop de circulation. (Voir nos précédents reportages sur le Portugal pour avoir plus d'infos).
Bom Jésus n'a pas changé. Nous faisons le plein d'eau et nos vidanges aux WC publics. Pour me mettre en forme et prendre des photos, je descends les escaliers à pied. Sur les tables de pique nique plusieurs groupes de Portugais ont dressé une nappe et jouent bruyamment aux cartes.

Bom Jésus


Guimaraes, ancienne capitale Portugaise. On se gare au château et la nous assistons à un sympathique bizutage étudiant qui viennent nous expliquer ce qu'ils fonts.

Le Chateau de Guimaraes

Visite du château, de la vielle ville et de la cathédrale San Francisco (une des plus belle de celles que j'ai visité) où nous avons la chance de pouvoir visiter le cloître. Guimaraes, quelle belle ville.

Cloitre de l'église San Françisco



24/9/08

Direction Porto par l'autoroute car nous ne voulons pas nous "embêter" dans la circulation que nous supposons intense. Le trajet est aussi plus facile pour arriver au camping de Madalena (sortie Canidelo/ Devesa), puis suivre la route vers praia. (Merci encore Alberto).
Le soir, ici aussi liaison Internet.
Alberto et Manuela nous rejoignent, quel plaisir de se revoir.

25/8/09

Guidés par nos super guides, nous prenons le bus 906 pour Porto, Celui-ci roule très vite en frôlant les maisons. On se croirait dans un parc d'attraction tellement c'est impressionnant.

Porto


Arrivés à Porto, après quelques visites pédestre, un détour par le musée Casa do Infante, l'immuable café de Jean Jack, la pipe de Pierre qui fume à part pour ne pas nous gèner, on prend le bus touristique. Le plus sùr et agréable moyen de visiter la ville. Aux commentaires du speaker, Alberto nous donne les compléments indispensables.

Porto, la Cathédrale


Il est l'heure de se restaurer, frugal repas au restaurant Abadia. L'après midi nous sommeillons plus ou moins en écoutant les commentaires. On descend parfois pour visiter plus profondément une cathédrale, un musée ou un lieu remarquable. Une manifestation à la cathédrale, on s'approche, un groupe de dame se met à chanter des chansons locales. J'en ai les larmes aux yeux tellement c'est attendrissant. Merci.

Porto Chant



26/8/09
Sous la conduite de nos amis, direction Freixo de Numao pour les vendanges à l'ancienne. Alberto et Manuela nous font passer dans des endroits étroits mais sublimes.
En résumé le bord de la côte Espagnole est de toute beauté, à faire absolument. Prendre les routes vertes, vous ne serez pas déçus. A remarquer le super travail de la PACA , la fédération Espagnole de camping-car qui a su faire implanter de nombreuses aires de services. Pour le Portugal nous avons revu avec plaisir certain lieux que nous connaissions et découvert d'autres ville qui nous ont favorablement impressionnées. Troisième visite à Porto et nous avons, grace à Alberto et Manuella, trouvé d'autres très beaux endroits.

Du coté de Pinhao

JPR2008

Merci à nos amis Jean Jack , Jacqueline, Pierre, Annie, Gérard et Michele pour leur super bonne humeur en toute circonstance. A Alberto et Manuela pour leur gentillesse, à Patrick et Sylvie pour leur accueil. Et bien évidemment à mon super copilote qui a palié les ratés du GPS.Merci encore à JJ pour ses photos.
Lien vers le blog d'André Coulouneux sur le Portugal: http://portugal2008.uniterre.com/